martine farge de rosny

Semaine du 20 au 27 août 2019

Maison pleine. Pas de peinture, cuisine et courses.

Lecture (un peu) : Ella Maillart. Une autre Suissesse voyageuse. Népal en 1930 à partir de l’URSS.


Martine Farge de Rosny - blog

Rencontres

 

Proserpine, Oscar et Valentine, Tom, Félix, Clovis et Baptiste, Cléopâtre et Rodolphe, Hélène et Hippolyte.

 

La maison s’est remplie. D’abord Proserpine, Oscar et Valentine leur fille.

Un plaisir et des conversations passionnantes. Proserpine est assistante sociale à Grenoble, spécialisée dans le maintien à domicile des personnes âgées. Elle est intarissable sur leur vulnérabilité et sur leur gentillesse la plupart du temps. Elle s’émerveille de leurs histoires passées. Elle a eu à gérer d’ici un vieux monsieur seul et en détresse. Un téléphone dans chaque main, le deuxième avec une infirmière envoyée à son secours.

Oscar est concepteur de logiciel pour le transport à la Poste. Il y a quelques années, il gérait la trajectoire des grands containers sur les océans. Il fabrique de magnifiques maquettes de bateau, dont ma si jolie cochère « l’Aurore ». Ils sont tous les deux fanas de jeux. On a fait de mémorables parties de tarots et de belote, auxquels nous jouons tous les vingt ans environ.

Valentine, une trentaine d’années, est directrice-administratrice de la recherche dans trois hôpitaux universitaires parisiens, dont la Pitié et l’hôpital Tenon. Elle aussi raconte des histoires extraordinaires, dont la gestion de l’occupation de la Pitié par des gilets jaunes.

Tom est notre petit-fils (10 ans). RV avec ses parents au McDo de Bellegarde (à sa grande joie !) qui ont continué sur Paris après nous l’avoir confié.

Il a retrouvé dès le lendemain ses cousins. Félix, Clovis et Baptiste, venus passer une semaine. Baignades, jeux vidéo et hier un « ni oui, ni non ». Oh, les idées farfelues de Baptiste pour trouver la couronne de la statue de la Liberté qu’il avait pourtant vue à NY. Pendant que j’écris ils sont au musée des sciences et des techniques à Genève. On a bêtement raté une rencontre avec Lancelot, Pénélope et leurs enfants, Prosper et Prune (l’âge des nôtres) à cause d’une météo trop pessimiste.

Un déjeuner avec tout ce petit monde précité, plus Cléopâtre et Rodolphe. Chaleureux et passionnant. Pour Cléopâtre, le quotidien d’une infirmière en pédiatrie à l’hôpital cantonal de Genève. Les mœurs d’une banque suisse pour Rodolphe,  informaticien dans le contrôle des données. Pas de la tarte !

Sans compter les souvenirs d’Hélène comme stagiaire lorsqu’elle était étudiante dans un service d’ORL à l’hôpital Saint-Antoine à Paris et le comportement des médecins lors de leur tournée dans son service. Un panorama de métiers actuels ou moins récents. Des sujets graves évoqués avec un humour plus que décapant. J’en ris encore !

(Les prénoms ont été changés…!)


LIVRES

La guerre à l’abri des baies d’églantines

...

The Nile Carnival

...

Le carnaval du Nil

...

Les enfants du lac

...

Lamartine, cent jours sur les rives du Léman

...